|

20 ans d’initiatives de revitalisation
au sein de 48 collectivités


Thème Précédent

À propos du projet |

Thème Suivant


Thème 6 / Évaluer pour apprendre

12
FÉV


6

Biographie

Jean Panet-Raymond et Isabelle Tremblay

Jean Panet-Raymond

Professeur à l’École de service social de l’Université de Montréal de 1979 à 2005. Il enseigne aussi aux universités Concordia et McGill. Il est depuis 2006 chargé de la priorité de la participation citoyenne dans le cadre du Chantier de revitalisation urbaine et sociale du quartier Saint-Michel à Montréal. Auparavant, il a été organisateur communautaire au CLSC Hochelaga–Maisonneuve, au Conseil de développement social du Montréal métropolitain et à l’ACEF de 1971 à 1979. Il a aussi été Président du Conseil canadien de développement social et président fondateur du Conseil québécois de développement social. Il est encore actif dans les milieux communautaires comme militant, membre, formateur et conseiller et il collabore depuis 2007 avec l’Institut national de santé publique comme formateur en développement des communautés. Il est co-auteur de «La pratique de l’action communautaire», (2014, 4è édition) .

Isabelle Tremblay

Isabelle Tremblay s’implique au sein de l’organisme communautaire famille Joujouthèque Saint-Michel depuis 10 ans et en assure la direction depuis 2011. Ses études en enseignement et en arts visuels lui confèrent un intérêt marqué pour les modes d’apprentissages et la créativité. Motivée par les projets collectifs, elle participe activement à plusieurs comités du quartier Saint-Michel. Son expérience comme porteur du projet « Jouer c’est grandir! » de la Table Concert’action Enfance-Famille, lui permet de vivre avec grand intérêt l’expérience d’un processus d’évaluation en continu. L’implication de la Joujouthèque au sein de la démarche en participation citoyenne de Vivre St-Michel en santé lui confirme la grande force du pouvoir d’agir collectif.

Lire livre Lire chapitre PDF Contexte PDF annexe

 

Quels moyens mettriez-vous en place pour assurer la participation et l’implication de tous les acteurs du processus de revitalisation dans l’évaluation?

 


L’évaluation et les apprentissages à tirer des initiatives de revitalisation de collectivités

5 tendances : des cadres communs d’évaluation,  des attentes plus réalistes pour mesurer l’impact des initiatives, une attention accrue accordée à l’apprentissage en temps réel, une plus grande utilisation de données géo codées et de nouvelles approches pour évaluer les changements politiques et institutionnels

3 défis : créer des cadres d’évaluation plus robustes, trouver des moyens d’intégrer les apprentissages à la démarche et apprendre avec les partenaires

discutons-en

1 commentaire pour le thème "Évaluer pour apprendre"

sur twitter