|

20 ans d’initiatives de revitalisation
au sein de 48 collectivités


Thème Précédent

À propos du projet |

Thème Suivant


Thème 5 / Alliances stratégiques

29
JAN


5

Biographie

Marie-Ève Hébert et Chantal Grandchamp

 

Biographie

Marie-Ève Hébert

 Marie-Ève Hébert est conseillère cadre en développement communautaire au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Elle coordonne le déploiement du plan d’intégration de l’institution dans la communauté locale qui vise à générer des retombées économiques et sociales favorables au plan local, contribuer à la valorisation urbaine du secteur du Nouveau CHUM et à assurer la cohabitation harmonieuse avec les riverains le temps du chantier. Avant de travailler au CHUM, Marie-Êve a été directrice de la Corporation de développement communautaire Centre-Sud, une organisation qu’elle a contribué à mettre sur pied.  Elle a coordonné dans ce contexte la restructuration du mécanisme de concertation maintenant connu sous le nom Table de développement social Centre-Sud. Titulaire d’une maîtrise en administration des affaires et d’un baccalauréat en philosophie, elle a fait partie de la première cohorte du programme Leadership rassembleur.

Chantal Grandchamp

Détentrice de deux baccalauréats, en psychologie et en études urbaines, Chantal Grandchamp œuvre depuis 25 ans dans le développement des communautés locales.

Son parcours professionnel débute dans des associations de commerçants afin de les mobiliser autour de la revitalisation d’artères commerciales. Ont suivi 10 ans dans le quartier St-Michel à la coordination de la table de concertation locale de Vivre St-Michel en santé puis, ensuite, à la direction du centre d’éducation populaire Centre éducatif communautaire René-Goupil. En 2002, elle est Conseillère en planification et développement à Centraide du Grand Montréal. Elle est alors en charge du soutien aux initiatives de mobilisation telles que les tables de quartier et les initiatives 1,2,3 Go !. Dans le cadre de ses fonctions, elle fait partie de l’équipe responsable de la révision de l’initiative montréalaise de soutien au développement social local. Elle est également parmi les premières à Montréal à expérimenter l’accompagnement d’une démarche collective de planification stratégique visant la revitalisation urbaine et sociale d’une communauté locale dite défavorisée,  initiative s’inscrivant dans la démarche pancanadienne Vibrant Communities.

À l’emploi de Québec en Forme depuis 2007 comme accompagnatrice d’initiatives locales de mobilisation et ensuite en tant que gestionnaire de l’équipe de Montréal, elle occupe depuis 2011 le poste de Conseillère cadre à la mobilisation et l’innovation.

Lire livre Lire chapitre PDF Contexte PDF annexe

Et vous, connaissez-vous vos partenaires externes? Leurs missions, leurs ressources, leur dynamique interne et comment peuvent-ils contribuer à votre démarche?


Arrimage avec des ressources et des acteurs influents externes

Et vous, connaissez-vous vos partenaires externes? Leurs missions, leurs ressources, leur dynamique interne et comment ils peuvent contribuer à votre démarche?

Huit thèmes autour desquels s’articule l’arrimage externe :

Thème 1 : un cadre commun et une vision partagée peuvent servir à rallier les gens et à orienter l’action locale.

Thème 2 : pour obtenir des résultats, il faut du pouvoir et aucun organisme ou groupe d’intérêts n’en a suffisamment à lui seul pour y arriver.

Thème 3 : les alliés doivent collaborer plutôt que contrôler et diriger l’action.

Thème 4 : certaines formes d’arrimage peuvent être déterminées dans la structure et le mode de gouvernance d’une initiative dès le départ. Certaines sont moins formelles, d’autres émergent à mesure que le travail progresse, mais toutes sont importantes.

Thème 5 : l’arrimage des stratégies et des capacités d’agir du milieu est particulièrement importante.

Thème 6 : l’arrimage externe devrait renforcer l’intention fondamentale de donner aux résidents le rôle central de façonner et diriger l’initiative, et non les remplacer ou leur être prioritaire.

Thème 7 : l’arrimage devrait se faire à l’échelle institutionnelle, organisationnelle et personnelle.

Thème 8 : des débuts solides et des progrès concrets sont des leviers qui facilitent l’arrimage externe.

discutons-en

1 commentaire pour le thème "Alliances stratégiques"

    À la question «connaissez-vous?», j’ajouterais «comprenez-vous?». Connaître et comprendre sont essentiels pour une collaboration véritable. Cela exige d’y mettre du temps et une certaine dose d’empathie. Chaque organisation, chaque pallier, a sa propre complexité et ses enjeux; les connaître et les comprendre nous amène à se mettre dans la peau de notre partenaire et à commencer à capter où sont les leviers du changement collectif. Selon votre expérience, est-ce que cet effort est récompensé? Quelle est votre plus grande satisfaction?


    Rédigé par : Lyse Brunet | le 30 janvier 2014 à 19:54 |

sur twitter